Bout du tunnel

...


Dimanche soir ...
Discussion ... dont l'inéluctabilité me faisait chier, le mot n'est pas trop fort, vu ce à quoi ont servi les précédentes "discussions". En fait, à rien, comme si, à chaque fois, il manquait quelque chose ...

Et dimanche soir ...
Ben dimanche soir, après les amabilités "antiques" d'usage, va savoir pourquoi ... nous sommes parvenus à "parler" notre affection ... nos inquiétudes l'un pour l'autre (et réciproquement), nos souffrances ... notre amour, en fait et simplement ...

Constat de ma part, in peto, que malgrè des bases relationnelles très centrées sur la parole, cette habitude s'engourdit, voire, se dénature.
Le temps, quelle saloperie ... Tellement lent dans notre course continuelle qu'on ne voit pas son labeur vicieux et viciant sur notre quotidien.

Et quand on le surmonte, c'est pour se rendre compte que l'objet que nous allions jeter parce qu'il semble corrodé au point de n'en plus voir les contours, n'est finalement recouvert que d'une couche de vert-de-gris, qu'un bon coup de brosse suffit à faire disparaitre.

Voilà beaucoup de mots pour dire au final, simplement : "elle m'aime ... elle n'a jamais cessé de m'aimer ..." et ce, avec un grand sourire béat d'ado boutonneux, matîné toutefois d'une ride trentenaire signifiant "attention ... qui vivra verra ...".

Quant à moi ... je l'aime, de manière indéfectible, mais je le savais déjà ... ce que je retrouve maintenant, c'est la certitude d'une réponse à cet amour.

Pensez si vous voulez que je suis fleur bleue, ou gnan-gnan ...
Peut-être.
Ou pas.
M'en fout.
Comme dirait l'autre, je m'en bat les coucougnettes au sommet de l'Himalaya ...
Je l'aime, elle m'aime, And Nothing Else Matters ...

PS : Coïncidence? Ce billet a suscité deux commentaires :
  • Un de la VM... je l'ai lu juste une heure avant cette discussion ... arf, fallait-il y voir un signe ? Ou bien la VM veillait-t-elle effectivement sur moi (et sur ma vie affective)?
    Dans le doute : "Merci à vous, merveilleuse et omnisciente Vengeuse Masquée" ;-)
  • Un d'Eguemarine le lendemain, qui, pour me consoler, m'a transcris un texte de Charlebois, d'une chanson que je ne connais pas. C'est tellement ce que je ressens qu'il avait sa place toute trouvée pour la citation du jour.
    Merci, Eguemarine, de ton inspiration et de ta "clairvoyance" (encore un, sur JeunZ ????)

Commentaires

1. Le mercredi, avril 5 2006, 17:09 par bAm

En lisant le titre j'ai cru que tu allais enfin avoir l'adsl -_-

:p

2. Le mercredi, avril 5 2006, 17:14 par KannTo

Urf, bah non, mais clairement, même si l'ADSL peuple mes rêves, je n'aurai de toutes façons pas hésité si l'on m'avait proposé entre "Ma Blonde" et "Ma Connexion" ;-) Ah, décidemment, je n'ai pas l'étoffe d'un geek :-D

(A l'attention de Monsieur FT : C'est quand même pas une raison pour relacher l'effort, hein !!)

3. Le mercredi, avril 5 2006, 17:21 par eguemarine

Content que ma petit intention t'es touché...

Bon maintenant tu as pris un sacré retrad sur les com, alors il va falloir t'y mettre...

Franchement, tu m'as manqué...

4. Le mercredi, avril 5 2006, 17:23 par eguemarine

Horreur rectification avant que l'Illustre VM ne passe ici...

Emu par son billet, je me suis fourvoyé, j'aurai dû écrire " t'ait "...

5. Le mercredi, avril 5 2006, 17:26 par KannTo

Eguemarine > Pour le retard, je serai plus à l'aise demain ... d'ailleurs, demain, si ma connexion ne fait pas des siennes, LE TITRE sera en ligne ... eh eh ;-) ....

6. Le mercredi, avril 5 2006, 18:15 par eguemarine

Ca tombe bien demain pour moi c'est repos, alors blog à gogo...

7. Le jeudi, avril 6 2006, 07:20 par arille

You know what ? I'm happy fot you !

8. Le jeudi, avril 6 2006, 10:28 par solita

Alléluia!!! ça mérite bien un apéro pour tout le monde , non?

Quoi opportuniste, mais pas du tout, je ne vous permet pas....  :-)
9. Le jeudi, avril 6 2006, 12:06 par eguemarine

j'suis frutré tu l'as enlevée alors que j'étais en pleine écoute...

j'ai même pas eu le temps de finir mon com...

10. Le jeudi, avril 6 2006, 15:08 par Bakaneko

Fleur bleue ? Est-ce un défaut de l'être ? ;)

Moi je suis contente de voir un couple qui s'aime et se le dit en toute sincérité, ainsi que de voir que ça va bien !

C'est vrai que le dialogue est important, et quand on peut il ne faut pas hésiter à dire ces mots s'ils sont vrais. On ne les dit jamais assez à mon avis, même si on les pense et les ressent quand même ^^

11. Le vendredi, avril 7 2006, 01:22 par Nickie

C'est le merveilleux de l'amour entre 2 êtres: parfois on chemine chacun de notre côté, pas à la même vitesse toujours, d'autres fois on est dans notre bulle et on voit les choses d'une certaine façon qui ne correspond pas à celle de l'autre... Et parfois on se fais chier.

Mais quelle joie du coeur lorsqu'on retrouve l'autre dans ce qu'il est de fondamental et qui a fait en sorte qu'on l'a choisi(e) comme compagne ou compagnon...

12. Le vendredi, avril 7 2006, 14:40 par VM

Je ne comprends pas que vous doutiez que je veille sur vous... Lorsque je le dis, je le fais, la preuve ! Je suis effectivement omnisciente et je veille sur tout le monde, c'est pourquoi je demande que l'on construise des temples en mon honneur.

13. Le mardi, avril 11 2006, 01:01 par KannTo
arille > ... and I'm happy for me ;-) Thanks a lot

solita > bon, et ce sera quoi pour ces messieur-dames ? (hips !) (ah bah oui, j'ai déjà commencé, héhé !)

eguemarine > désolé pour la frustration de jeudi, le lien ne fonctionnait pas chez moi :-(

Bakaneko > Je ne pense pas que ce soit un défaut, mais au bout du compte, pfff, peu importe, non ? :-)
Et je pense que ce sont des mots que l'on peut croire se dire finalement très souvent, mais au bout du compte, ça devient un mécanisme ... ça, c'est flippant, et je crois que c'est ça, le "quotidien" tellement décrié par les poètes. Enfin, mieux vaut s'en rendre compte tard, mais s'en rendre compte tout de même ! Et yep ! j'ai un coeur gros comme celui d'un ado ! (c'est cool, c'est la flamme qui se ravive ;-) )

Nickie > une seule chose à rajouter ... Amen ;-) , c'est tout à fait ça ... mais qu'est-ce qu'on peut-être con parfois ...

VM > Chère Illustre, je vous prie d'accepter mes humbles excuses, moi qui, un instant, fut dubitatif quant à votre magnifiecience ... Le temple est en construction ... *génuflexion*

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet