Du bon miam-miam

Hahem ... ce titre débile, qui dénote, dans le meilleur des cas, un manque d'inspiration patent ou, plus probablement, la fin de mon neuroneàmoiquejavais, se caractérise, entre autre, par une auto-incapacité à évoquer, même d'une manière détournée ou quatrièmedegréèsque que j'affectionne particulièrement (même si je suis le seul à comprendre), le sujet du billet que je vais tenter d'écrire sous peu en ingurgitant vite fait mon repas du midi (ce projet à court terme (le repas) n'étant absolument pas en lien avec le titre débile sus-nommé)('tain, comment je noie le poisson), alors que finalement, j'aurais pu faire simple en n'ayant pas à expliquer en quelques (!) mots dans ce chapô que, ces derniers temps, j'avais découvert des blogs qui poutrent à mort et que je souhaitais les faire partager aux gentils gens qui viennent lirent mes bêtises, m'encourageant ainsi dans un art pour lequel je ne suis définitivement pas préparé, vu ma maitrise toute relative de ce classique de la ponctuation communément appelé le "point". <== là, c'en est un ... <== et là, y'en à trois


Alors, si vous le permettez, je vais commencer par aller consommer ma honte quelque part du coté du pole sud, histoire de bien mesurer l'étendue du n'importe quoi que je viens d'écrire et que je vais certainement publier à la face du monde, sans plus de vergogne que celle que j'exprime à l'instant.

... (Oh, encore des points !)

Voilà, ça, c'est fait.

Bon, où en étions-nous ? Ah oui : les blogs que j'ai découverts et qui m'ont plus. (étonnant comme le ventre plein, mon abusive diarrhée verbale peut se calmer !)(Oui, parce qu'en deux lignes, je te l'ai gobée, mon assiette sous cellophane)

Alors, d'abord, il y a les blogs écrits.

Et je voudrais commencer par celui sur lequel je suis arrivé en regardant mes stats (comme quoi, il suffit d'une fois), vu que ça m'intriguait : c'était une adresse de blog que je ne connaissais pas et dont le nom sonnait déjà bien à ma pupille avide de nouveauté : quinze mars, sur overblog ...
Je clique donc sur le lien, et j'arrive dans un blog que je ne connais pas, écrit par quelqu'un que je ne connais pas, à qui je n'ai jamais laissé de com' lui signifiant mon existence, mais sur lequel j'apparais dans les liens !
Ben, sans dec', ça fait drole (genre, j'ai touché du doigt ce que ressentent les super stars qui reçoivent des lettres d'amour d'anonymes qui les demandent en mariage etoutetout)(Nan, rassure-toi, Zizanie, je ne considère pas ce privilège de figurer dans ton blogroll comme une demande en mariage déguisée)(euh, encore que ... ^^).

Oui, parce que l'auteur est féminin et se pseudonome Zizanie ... ben je trouve qu'il poutre à mort, ce pseudo.

Zizanie, j'aime beaucoup ce qu'elle fait. Quel que soit le sujet (en l'occurence, elle, elle ou elle)(et je dis ça sans ironie : elle est complexe et multiple, Zizanie, et du coup, particulièrement passionnante) elle a l'art de la narration, ou du moins, un art à mon goût ^^, et une forme d'auto-analyse assez jouissive.
Cerise sur le gateau, elle est hyper-productive, ce qui permet de bien plomber sa productivité et surtout, d'avoir sa dose régulière ...

Bon après, ça ne regarde que moi, mais j'étais déjà un inconditionnel avant de comprendre qu'elle aimait beaucoup Steve Vaï (je vous en parlerai une autre fois de cet extra-terrestre), alors, maintenant, je suis juste fanatique de Zizanie.

Que dire de plus ? Ben comptez pas sur moi pour vous dire ses défauts, ses manies, ses doutes, ses peurs etoutetou, hein ... je ne suis pas là pour faire des résumés des blogs que j'aime bien, mais pour vous inciter à y aller..
Comme ça, du coup, vous pourrez laisser des com' à Zizanie, et me dire comment il faut faire ... d'ailleurs, si elle-même venait lire ce billet :"euh, ça fait trois fois que j'essaie de laisser un com en deux semaines, et les trois fois, ça n'a pas pris .... c'est normal, m'dame ?".

Ben oui, en fait, vous pourrez y aller jeter un oeil, et si vous accrochez comme moi, ben vous pourrez peut-être laisser un petit mot ... parce qu'elle est parfois très dure avec elle, et il y a souvent beaucoup de souffrance dans ce qu'elle écrit ... en fait, comme pour la plupart des gens que je lis, la sensibilité alliée à l'intelligence, ça amène souvent le vague-à-l'âme (pour être dans l'euphémisme). De la souffrance que je voudrais bien aider à atténuer, mais pour laquelle je trouve pas trop les mots (en fait elle m'impressionne un peu, je crois ...) ... alors, vous, peut-être ... n'hésitez pas ...

Voilà, une de mes premières découvertes de ces derniers mois. Passons à la suivante, il s'agit de ...

?!?
Nan, mais t'as vu la taille de ce billet ? Sauvage va !

Bon, la suite( les suites), dans un prochain billet ^^

Commentaires

1. Le mercredi, août 8 2007, 19:51 par pkdille

Comment tu as dit qu'elle s'appelle la jeune femme du blog qui te plait (le blog, pas la jeune femme), déjà ? :-)

2. Le mercredi, août 8 2007, 22:51 par Ana

Le blog de qui? ;)

3. Le jeudi, août 9 2007, 00:52 par KannTo

Huhu, si j'avais une tendance paranoïaque, je penserais qu'il y a dans ces com' une pointe de taquinerie et d'insinuation ^^ .
Mais je suis de toutes façons bien trop occupé avec ce complot gouvernementalo-alienien pour préter le flanc à ce genre de lazies :-)

4. Le jeudi, août 9 2007, 00:53 par KannTo

Et puis j'aime bien, que voulez-vous ... de toutes façons, vous ne perdez rien pour attendre :-) ...

5. Le jeudi, août 9 2007, 17:52 par solita

Voilà où t'étais passé!!! Je note deux fois l'expression " poutrer à mort" do you have an explication, please? :-)

6. Le vendredi, août 10 2007, 18:03 par tsuki_c

on doit beaucoup à la miss puisque que grâce à elle tu as écris... 47 lignes, tu te rends compte ???!!! :-D

7. Le mercredi, août 22 2007, 00:47 par KannTo

Solita > Cette expression vient de la revue de jeu vidéo que j'achetais encore il n'y a pas longtemps. Un jour, un des pigistes à énoncé que tel jeu était "un jeu qui poutre". Ca m'a tellement fait rire que je l'ai utilisé depuis, mais je suis loin d'être le seul : outre toute la rédaction de Joy qui s'est approprié ce mot, un copain me disait récemment qu'il était apssé dans le langage courant dans le MMORPG "World of Warcraft".... Sinon, ça veut dire que c'est trèstrèstrèstrès bien ... Par exemple, toi aussi, tu poutres à mort :-)

Tsuki_c > *te tire la langue* :-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet