Comme une pierre ...

...


Je pense que je n'aime plus ma femme ...
J'en suis presque convaincu ...

Etre en couple, s'aimer, ça ne peut pas être ça. Je ne le supporte plus. Ou du moins, je le supporte pour les enfants. Et encore ... ne subissent-ils pas la situation ... ? Elle en est consciente, quand même ? Si elle le verbalise, c'est qu'elle le sait ...? Alors ? Je n'en peux plus de pleurer, je n'en peux plus d'essayer d'atteindre une chimêre, je n'en peux plus de me culpabiliser alors que ça ne dépend pas de moi, je n'en peux plus de préserver son image auprès des enfants, je n'en peux plus je n'en peux plus, je n'en peux plus, je n'en peux plus .... elle va trop loin. Elle atteint mes limites. J'ai juste envie de crever (arf, c'est juste un phantasme de fuite) ...

Là où nous en sommes, soit ça se déchire en faisant mal à tout le monde, soit pas du tout, mais alors, je suis boudhiste sans le savoir ou la réincarnation de Gandhi ...

Commentaires

1. Le dimanche, novembre 26 2006, 20:51 par Fred

Je suppose que la phase "on met tout a plat et on en discute" n'a rien donné?

2. Le dimanche, novembre 26 2006, 21:11 par Nickie

Tout ce que je peux te dire, mon ami, puisque je ne sais que trop ce que tu vis maintenant, c'est de penser à sauver ta peau.

Cette impression de crever à petit feu, toutes ces fois où le cérébral vient nous dire qu'on ne peux pas en arriver là après tous ces efforts et investissements de temps, toutes ces larmes qui nous sortent du corps à tout moment, toutes ces fois où on a l'impression que l'on arrivera même pas à passer le seuil de la porte tellement on tremble, je connais.

Quand on ne peux plus supporter, quand la confiance et la croyance n'y est plus, c'est peux être le signe que c'est le début de la fin... Et là, tu doit penser à sauver ta peau...

3. Le dimanche, novembre 26 2006, 21:48 par eguemarine

Bon, c'est délicat, mais je pense qu'il faut que vous analysiez ensemble la situation ( à priori vous en avez conscience tous les deux ) pour trouver la moins mauvaise solution pour les enfants...

Courage Kannto, bon en fouillant un peu dans ta messagerie tu dois retrouver mon mail ( si tu en ressens le besoin )...

4. Le dimanche, novembre 26 2006, 23:11 par sandokan

dans ces situations, je ne sais quoi dire: alors ,bon courage qu'elle que soit le chemin que tu prendras.
Amicalement, Sando

5. Le lundi, novembre 27 2006, 01:11 par Dulaurens

Ouaip...je suis passé par là... c'est pas marrant... Y'a pas de mots contre cela...

6. Le lundi, novembre 27 2006, 09:00 par Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Fais comme tu le sens, la réponse tu es le seul à l'avoir.

7. Le lundi, novembre 27 2006, 09:41 par tsuki_c

comme le disent si bien les autres essayez de faire au mieux pour vous et pour les enfants... personnellement je ne pense pas que rester ensemble pour les enfants soit une solution, c'est plus destructeur qu'autre chose... et les enfants ne meurent pas d'être des enfants de divorcés...

Bon courage KannTo ! tu as un mail ;-)

8. Le lundi, novembre 27 2006, 09:52 par solita

Oh lala, bin pareil que les autres et si tu as besoin de quoi que ce soit, tu hésite pas à demander... Allez, gros calin ... Pff pff je t'envoie des ondes pour que vous trouviez une solution satisfaisante pour tout le monde, sans trop de souffrance.

9. Le mardi, novembre 28 2006, 11:04 par nanard

courage...!

je crois que tu es à la croisée des chemins, toi seul sais ce que tu dois faire...

d'ailleur je suis certain que tu as déjà la solution au fond de toi...

Chui avec toi mec ;-)

10. Le mardi, novembre 28 2006, 12:16 par KannTo

Merci à tous de votre présence bienveillante. La suite, ici ...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet