Armoire 1 - KannTo 0

Pendant que Cissé fait le malin avec sa double fracture jambesque (non, je vous jure que je n'aime pas le foot, mais j'ai renoncé à me crever les tympans pour l'éviter )(et merci à 7h48 pour la photo du malin en question sur le mini-chat ce matin, j'ai bien vomi mon p'tit déj :-) ), donc, pendant que Môssieur s'amuse à se casser les abattis, moi, j'ai vraiment mal ...


Ceux qui auront lu le mini-chat hier auront pu constater à quel point j'ai eu du mal à quitter le net pour faire quelque chose de ma journée.

En l'occurence, travaux de rénovation oblige, j'avais un objectif super-enthousiasmant : faire des tranchées dans mes murs (qui ne m'ont pourtant rien fait) afin d'y placer des gaines électriques ayant pour fonction d'alimenter divers point lumineux et fontaines à électrons, et, accessoirement, de constituer un réseaux electrique sain qui ne risque pas de transforner ma demeure en brasier, à l'inverse de ce que ces salopards de précédents propriétaires avaient placé dans les murs : sans déconner, même moi, je ne mettrai pas des fils scotchés, ou même avec un domino, dans un mur et encore moins posés sur du polystirène ... Enfin bref, il faudra que je fasse un billet sur tout ce que j'ai découvert dans ce joli nid d'amour.

Revenons à mes tranchées : il me fallait, pour atteindre, ma première victime, déplacer l'armoire (deux mètres cinquante de large, sur deux mètres de haut) qui se trouvait devant.
Donc, bien sûr, j'ai commencé par ne pas vider l'armoire en question .
Je l'ai tirée, poussée, je me suis arc-bouté dessus, elle a bougé, j'ai commencé à vaincre.
Et puis, j'ai voulu faire comme dans les films, j'ai voulu pousser avec mon épaule. Mon épaule gauche. Et là, l'armoire a gagné.
J'ai clairement senti que quelque chose cédait. Quoi, exactement, je n'en sait rien. En tout cas, pas l'os, c'est déjà ça.

Alors, après, j'ai eu mal. Très mal.
Impossible de lever mon bras, de porter plus lourd qu'un stylo ... mais faut pas déconner, j'avais pas laché internet pour des prunes (et déplacé cette armoire pour rien). Donc, j'ai fait mes tranchées, avec ma joli perceuse à percussion qui va bien (rhôô, évitez les commentaires désobligeants, il y a une position burin sur mon outil de la mort qui tue).
Oui, mais elle est lourde, ma perceuse, surtout quand on la porte d'un bras, en tressautant dans tous les sens et en grimaçant de douleur ... Donc, j'ai fait mes tranchées, mais maintenant, j'ai encore plus mal.

Voilà, c'était vraiment pas intéressant, mais je tenais à crier à la face du monde que JE NE SUIS PAS BRICOLEUR !!! Je me fais mal à chaque fois, et c'est injuste (d'où l'extrait du jour :-) ). Et puis je l'aimais bien, moi, mon épaule gauche. J'y suis attaché (et accessoirement, mon bras gauche l'est aussi).

Maintenant, j'espère que Cissé a honte d'avoir fait autant de cinéma sur la pelouse : moi, je sais ce que c'est souffrir.

Commentaires

1. Le vendredi, juin 9 2006, 16:12 par eguemarine

bah, pour le blog, moi je tape avec un seul doigt...

Alors tu mets ton bras en écharpe et tu reviens avec nous...

2. Le vendredi, juin 9 2006, 21:28 par solita

Qu'est-ce que tu veux dire exactement par "tranchée"? c'est l'endroit où on fabrique les Greemlins? ;-)

3. Le vendredi, juin 9 2006, 22:52 par Ana

T'as voulu lui faire un plaquage a l'armoire? Enfon malgre tout, t'as vaincu le mur non, c'est ce qui compte! ``en plus c'est beau ce courage au dela de la douleur. c'est pas ce cisse qui ferait ca, hein! A faire le malin avec sa double fracture mais dans le fond, pas les tripes!

Une fois, moi je me suis crue dans un film aussi, au lycee, je finissais a 18h30 (j'avais plusieurs options facultatives, merci papa, merci maman!), et j'ai voulu pousser la porte de l'escalier avec mon pied, genre terminator un peu... Manque de pot, y'avais quelqu'un de l'autre cote. J'ai pas souffert, lui par contre... Bon c'est pas un film hollywoodien, il ne s'est pas avere etre un riche heritier tres beau et a la vie simple malgre sa fortune, donc pas de happy end amoureux.

Bon courage pour ton bras, j'espere que c'est pas grave!

4. Le samedi, juin 10 2006, 01:08 par KannTo

Egue > eheh, t'inquiètes, j'ai bien capté que c'était une super excuse pour être sur le PC ^^

Solita > Fort heureusement, c'est bien avec Ma Blonde que j'ai fabriqué les gremlins ; l'Adjudant, même si je le voulais, je n'aurai pas le droit d'y toucher ;-)

Terminator Ana > Bienvenue !
Oui, ben l'armoire, elle devrait postuler pour le 15 de France, pff. Ou pour du catch.
Ceci dit, tu as raison : Cisse, je ne comprend pas pourquoi il n'a pas continué le match (petit joueur :-) )
Merci pour le com, c'est bien gentil, et pour mon bras, ça va, je devrais survivre (Flector power :-) )

5. Le lundi, juin 12 2006, 07:31 par Nickie

Ben ... moi tu sais... je voudrais bien que mon homme soit là maladroit ou pas pour arranger les milles et une choses les quelques petites nafères qui sont à réparer au château... Bisous de la copin-et-te du Québec ;)

6. Le lundi, juin 12 2006, 09:13 par tsuki_c

>mais je tenais à crier à la face du monde que JE NE SUIS PAS BRICOLEUR !!! Je me fais mal à chaque fois, et c'est injuste

la supériorité de la femme dans le bricolage... reconnaître ses faiblesses et savoir où sont ses limites... tu devrais essayer, ça aide, si si je t'assure ;-)

7. Le lundi, juin 12 2006, 10:02 par KannTo

Nickie > bah oui, forcemment ... ça arrivera, courage ... ;-)

tsuki_c > tu devrais essayer, ça aide > A être une femme ? oups, c'est mal barré :-D .
Ceci dit, reconnaitre mes faiblesses et savoir où sont mes limites, ainsi que reconnaitre la supériorité de la femme dans le bricolage, pour moi, il n' y a pas de problème : c'est Ma Blonde qui n'est pas prête à ça ! :-D

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet