Etre et avoir été ...

On est un peu jaloux qu'ils arrivent avant nous
Mais on les laisse passer, dans les embouteillages
Quand les motards te font merci avec les pieds, merci avec les pieds
Ce ne sont pas des êtres humains, mais une espèce de martien-terrien
Ils ne connaissent pas la langue des mains
Il faut les voir foncer libres comme l'air
Heureux comme des goélands, ils ont l'air épanoui
Un casque sur la tête et à leurs mains des gants
Ils font tout sur leur moto mais la seule chose qu'ils ne pourront pas
C'est dormir en roulant sinon le drap s'envolera
Tu comprends

(...)

SANSEVERINO - Les embouteillages

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet