Six trucs et machins

Deux gens que j’aime bien lire et réfléchir (lui et elle) m’ont invité il y a quelques temps (ah ouais, un mois déjà ..) avec plus ou moins de facétie, à nourrir une activité honteuse, à l’époque à la mode mais qui semble agitée des soubresauts d’agonie propres à cette espèce bizarrement vivante que l’on trouve sur le net sous la dénomination savante de cheinnallaconnus vulgaris.

L’enjeu était de révéler six choses bizarres sur soi, d’inscrire les règles de la chose dans l’honteux billet, de transmettre cette même chose à d’autres innocents qui paieront malgré tout les névroses d’un type qui dans les profondeurs de sa cave ourdis un complot contre l’ordre économique mondial en s’attaquant directement à la productivité des bozos de base, et d’aller claironner l’infamie au blog et au nez des infortunés.

Je crois.

Donc, ANEM.

  • Je suis entrain de prendre conscience que, potentiellement, je ne suis pas immortel.
    Je ne peux m’empêcher d’en être un peu contrarié.

 

  • Je suis un jedi (ou l’équivalent quelconque, sachant que l’ordre Jedi est la synthèse de pas mal d’hypothèses de travail en heroic et science fantasy).
    Le problème, outre le fait que je n’ai pas de sabre laser, c’est que toute utilisation ou tentative d’utilisation de mes capacités est suivie par des périodes de déprimes frisant la dépression.
    Ce qui fait que pour s’entrainer, c’est coton.

  • Dans ma tête, je suis adolescent.
    A l’âge de 16 ans, j’ai décidé (au premier degré et dans toute l’acceptation du terme) que je ne serai jamais adulte.
    Toutefois, en ce moment, je crois que je fais la transition et que je deviens adulte. Un peu comme si ce vœu était trop usé ou battu en brèche par la réalité.
    Voilà pourquoi Peter Pan vit au pays imaginaire.
    En tout cas, j’ai peur de changer et de ne pas reconnaitre celui que je suis entrain de devenir.

  • Je suis athée-agnostique, et, en toute humilité, il s’agit d’après moi de la seule philosophie « théologique » envisageable pour toute personne saine d’esprit, responsable et honnête avec elle-même.

     
  • Je suis fondamentalement humaniste, misanthrope, plein d’espoir et terriblement pessimiste.
    Mais, en tout premier lieu, je suis absolument convaincu que nous ne servons à rien, que la conscience qui est notre et dont nous nous émerveillons n’est qu’un hasard chimique (ni heureux, ni malheureux), que cette conscience n’est qu’une forme de nombrilisme affligé d’œillères paradigmiques (un système n’étant jamais parvenu, à ce que je sache, à se définir lui-même).
    Le contenant que nous appelons univers n’ayant pas été révolutionné par notre accession à la conscience et n’ayant aucune raison de l’être plus lorsque nous disparaitrons (quelques soient les raisons de cette disparition), je te raconte même pas comment je dois quotidiennement oublier mes convictions pour mesurer l’importance d’aller travailler le matin (1).
    Et la portée de ce que j’écris ici a la même valeur …

  • J’ai toujours rêvé d’être le pivot de quelque chose. J’ai trouvé le moyen de réaliser ce rêve : je serai bientôt le votre.

 

Lol.

 

Comme un gros salaud, je refile cette engeance diabolique à Zizanie, à Ana, à Io et Dremmwel.

 

 

 

(1) Ceci est une synecdoque (ceci précisé à l’attention d’aucune qui lirait ces lignes, le prendrait au premier degré et viendrait m’en faire procès(je vais penser à mettre des mentions légales, dans ce blog))

Commentaires

1. Le jeudi, mars 13 2008, 12:13 par tsuki_c

dis donc ça respire pas la méga joie de vivre tout ça !!! ça fait très désabusé... c'est comme ça que je le ressens en tout cas !

>Je suis athée-agnostique, et, en toute humilité, il s’agit d’après moi de la seule philosophie « théologique » envisageable pour toute personne saine d’esprit, responsable et honnête avec elle-même.

je suis donc folle, irresponsable et malhonnête avec moi-même ! :-D
je ne m'étais jamais vu comme ça mais si tu le dis, le principal c'est que tu me laisse dans ton blogroll ;-)

par contre, comment tu fais pour être athée et agnostique ? :-/

"L'agnosticisme est souvent rapproché, à tort, à d'autres courants philosophiques ou confondu avec eux. Contrairement à l'athéisme, il ne conteste pas l'existence du divin mais la possibilité même, présente ou définitive, de démontrer le caractère divin ou surnaturel d'une révélation ou d'autres possibilités de connaissance."

2. Le jeudi, mars 13 2008, 12:35 par Khaos Farbauti Ibn Oblivion

Ce n'est pas une surprise mais ton billet reconfirme que tu fais parti de ce cercle très fermé des gens qui me ressemble tellement que j'en viens à douter de mon unicité.

Je lis dans ces lignes, et entre, que nos neurones sont disposés selon un schéma de pensée quasi identique et suivent des évolutions similaires (Ce bon vieux Peter, ce bon vieux Temps)

Finalement notre différence tient en ce que je suis un optimiste chronique. Je crois sincèrement que je survivrais à mes imbéciles de contemporains. Et si je dois sauver le monde de son auto-destruction pour cela, et bien je le ferais. (Je ne suis pas homme à refuser une statue si l'occasion se présente)

En tous cas, ne change pas, le pays imaginaire a bien trop besoin d'habitants. Et que le monde aille se faire foutre.

3. Le jeudi, mars 13 2008, 15:10 par KannTo

Tsuki_c > C'est désabusé. Mais ça n'est pas désespéré : il suffit de l'oublier :-) .
En ce qui concerne l'athée-agnostique, d'abord, merci d'avoir relevé ce paradoxe ^^ ; je préciserai ma pensée dans un billet à part, mais disons que sur un plan purement intellectuel, l'honnêteté veut que l'on soit agnostique, alors que sur un plan pratique, la raison commande l'athéisme (je suis énervant, hein :-D ).
Te concernant, mais aussi concernant les croyants de quelque obédience que ce soit, il n'y a ici aucun jugement ; après tout, chacun ses névroses ;-) .

Khaos > Je ne suis pas surpris non plus de cette compréhension. Copain ! :)
Pour le reste, malgré les contingences de ce foutu monde, je pense que l'on peut vivre avec un pied dans chaque (quel bonheur que ce sytème ne soit pas une trinité :-D )
Quand a l'optimisme, ma foi, je le partage : n'est-il pas la conséquence de l'apprivoisement de l'idée pessimiste ?
A ce niveau de la réflexion, de toutes façons, il n'y a que trois choix : faire en sorte de profiter au mieux de ses cinq sens et de sa sensibilté (et je parle bien de profit ^^), la spiritualité (qui reste une névrose liée au refus de la réalité de la finitude) et la mort (qui est la conséquence la plus logique).
Donc, oui, je suis plein d'espoir :-) .

4. Le jeudi, mars 13 2008, 15:55 par Ana

Mais attention, je n'ai rien à cacher moi! Tout est déjà connu de mon existence, je vais à la messe tous les samedi et à la synagogue le dimanche, une petite sainte te dis-je!

Je me pencherai sur la question (grrr) dès que j'aurai une minute à moi et de préférence pas de mon taff, mais comme je suis en plein déménagement... (comment ça excuse bidon, nan mais c'est vrai d'abord!) ;)

Et merci d'obliger cette insolente de Io à écrire plus pour publier plus! Le ciel te remercie :D (Io pas sur la tête, tu risques de fracasser le neurone)

5. Le jeudi, mars 13 2008, 21:47 par Io

Moi qui me disait, le pauvre a du écrire tout ça me voilà piégée XD

Ana>pas sur la tête, mais un bon coup de pied aux fesses ? ^^

6. Le vendredi, mars 14 2008, 16:46 par solita

"Je suis athée-agnostique" Euhhhh je crois qu'on dit schizophrène, non? ;-)
Sinon si tu veux retrouver un peu d'espoir pour vivre plus paisiblement le peu (comparé à l'univers) qu'il te reste, tu peux m'aduler en toute simplicité... :-)

7. Le vendredi, mars 14 2008, 17:19 par KannTo

Ana > Rien à cacher, rien à cacher, c'est vite dit : sous une apparence de comptable bon teint, se cache en fait une comédienne, que dis-je, une saltimbaque ! ayant, forcemment, une vie dissolue à raconter (ben ouais, on vous connait, vous les artistes ^^).
Mais sinon, il n'est pas encore fini, ce déménagement ? Ben bon courage encore, alors ^^ (mais il se finira un jour ou l'autre, hein :) ).
Quant à Io, et bien ... euh, ah oui, mais non, si elle frappe, je dis rien, moi ^^

Solita > schizophrène, tu crois :) ? (remarque, ça ne m'étonnerait pas plus que ça ^^).
Quant au reste, ma foi, je suis aliéné à ton verbe depuis le premier jour, et j'en tire effectivement une substantifique amélioration de mon quotidien :) (si c'est pas de l'adulation, ça ^^)

Dremm > si je ne m'abuse, j'ai vu passer deux commentaires venant de toi dans ma netvibes, mais apparemment, ils ont disparus ... :(

8. Le vendredi, mars 14 2008, 19:16 par Dremm

Ah tiens oui, c'est drôle ça, je suis maudite c'est tout, mes commentaires ils disparaissent.. Oo

Je disais un truc genre "ah tiens tu me refiles le bébé ? bon ben euh .... ok... un jour peut être" !
Voila c'était pas transcendant comme commentaire tu vois ^^

(et j'ai des soucis d'envoyage de commentaire presentement alors il sera peut être en doublon :C )

9. Le dimanche, mars 16 2008, 19:56 par Io

bon bah j'ai des devoirs on dirait ^^''' Merci Kannto ... je te revaudrai ça :p

10. Le mercredi, mars 26 2008, 15:53 par KannTo

Dremm > effectivement en doublon, mais, vaaaaaala, c'est corrigé ^^.
Mais bon, c'est vraiment zarb quand même, la piste de la malédiction est sans doute la meilleure.
Pis peut-être pas transcendants, mais forcemment indispensables ^^.

Io > Eh eh, je n'en doute pas ^^' ... Allez hop, au boulot aussi ! :-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet