Solita, te voilà exaucée ...

Encore un billet avec le cerveau en compote ... ça va pas casser des briques, hein, vous êtes prévenus ...

Le cerveau en compote, donc (ou en marmelade, au choix) ... parce qu'il y a une saloperie de grippe qui a décidé, depuis vendredi, de faire chauffer mes synapses à 40°.

Alors, moi je dis, après Arille (le jour de l'an), et sandokan (un mois après), faites comme moi, participez à la web-chaîne de la grippequit'arrachelatêteetcelledetafamilletantqu'onyest.

(Chôpe la grippe en lisant ce billet et transmet-la à ton carnet d'adresse. Si tu rompt cette chaîne, tu t'exposes dans l'instant à rester bien portant et toute ta famille sera exemptée de médecin qui te coute 1 euros (alors que tu cotises comme un grand chaque mois) : réfléchi ...)


*Dans un sursaut de lucidité, se navre de son humour à deux balles*

Alors, ce qui est sympa, outre le fait que, décidemment, je ne sais plus écrire dans ce blog qu'en état second, c'est que les trois-quart de ma pitite cellule familiale est atteinte.
Ca a commencé par P'tit Bout d'Acier (et nos soupçons se portent avec force sur la nounou en tant qu'origine de la chose (en même temps, nous ne sommes pas de grands enquêteurs : elle nous a dit avoir été malade comme jamais en début de semaine)) qui depuis jeudi navigue entre 38 et 40°, avec des pointes que nous avons du mal à maitriser.
Comme mon fils m'aime beaucoup, il m'a ensuite permis de gouter aux joies de la journée de travail de vendredi avec 40° dans les tempes (journée que j'ai d'ailleurs dû abréger à ses trois-quart).
Enfin, histoire de n'être pas en reste, Ma Blonde a commencé à chauffer ce soir, pis elle a mal partout ce qui est traditionnellement le signe de réjouissances médicales pour les jours à venir.
Pour P'tit Coeur d'Amour, on sait pas encore : 38,4° avant de se coucher ... on verra.

En même temps, elle était plutôt contente de faire de la température : limite, elle était jalouse de l'attention portée à son frêre et de tout les passes-droit dont il a bénéficié (tu ne veux pas manger ton blé ? Ne mange pas ton blé, mon bonhomme ; tu ne veux pas te brosser les dents ? Y'a pas de problème mon chéri ; tu veux faire un calin ? Viens vite mon coeur ; tu veux regarder "monstre et compagnie" ? Dis, P'tit Coeur d'Amour, ça ne te dérange pas d'arrêter le DVD que tu viens juste de commencer à regarder ? Non, hein, merci ...)

En même temps, je la comprend ...

Toujours est-il que la nuit dernière, je l'ai passée à délirer dans ma sueur, et Ma Blonde s'est tapée toute la nuit la surveillancedetempératureavecprisedemédicamentquivabien, la cavalcadedanslachambredupetitbonhommeaupremiercouinement, et le jelemetscoucheravecmoipourcalmermoninquiétudemaisducoupj'aipaspufermerl'oeil ...

C'est donc une légitime serpillère que j'ai mise coucher ce soir à 20H45, et comme j'ai malgré tout un peu récupéré, c'est tout aussi légitimement que mon tour est venu d'être de garde ...

Pour info, il est 22H30, et mon petit bonhomme a enfin décidé de s'endormir : prochaine mesure à 00H30, puis à 3H30(Ghâââââ, d'avance ...)

Et me voilà donc à vous raconter les inintéressants affres grippaux d'une famille moyenne et banale de la france des années 2000.
Parce que, du coup, j'ai du temps à consacrer à mon blog.

Joie.

D'où le titre de ce billet qui fait référence à l'ineffable soutien de la sus-nommée lors de mes précédentes aventures au pays du corps qui déconne.

Message personnel à Solita : euh, globalement, l'un dans l'autre, si je suis malade sans le caca autour, c'est bon quand même ? :)

Commentaires

1. Le dimanche, février 11 2007, 10:08 par solita

Ah quand même! Ca fait bien 20 jours que je les ai envoyé ces virus! Bon de Toulouse à Lille, je note sur mon calepin, "trois semaines de délai, arrivée sans caca autour..."! :-) Hey, KannTo, je plane à 2000... y'a le bruit des oiseaux et tout et tout... ;-)

2. Le dimanche, février 11 2007, 16:02 par arille

N'empêche que c'est le bon plan pour se faire chouchouter par sa blonde cette affaire... héhéhé

3. Le samedi, mars 24 2007, 22:53 par KannTo

Solita > :-D

Arille > ah mais, Madame, sachez que ne suis pas comme ça, moi ! (Pis de toutes façons, ça marche pô ;) )

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet