Rien ne change

Le monde est une vraie porcherie
Les hommes se comportent comm' des porcs
De l'élevage en batterie
A des milliers de tonnes de morts
Nous sommes à l'heure des fanatiques
Folie oppression scientifique
Nous sommes dans un état de jungle
Et partout c'est la loi du flingue
Prostitution organisée
Putréfaction gerbe et nausée
Le Tiers-Monde crève, les porcs s'empiffrent
La tension monte, les GI's griffent
Massacrés dans les abattoirs
Brulés dans les laboratoires
Parqués dans les citées-dortoir
Prisonniers derrière ton parloir
(...)


BERURIER NOIR - Porcherie

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet