Paradoxe

(...)
Oh, mon amour
Mon doux mon tendre mon merveilleux amour
De l'aube claire jusqu'à la fin du jour
Je t'aime encore, tu sais, je t'aime

Et plus le temps nous fait cortège
Et plus le temps nous fait tourment
Mais n'est-ce pas le pire piège
Que vivre en paix pour des amants
(...)


Jacques BREL - La chanson des vieux amants

Commentaires

1. Le dimanche, avril 2 2006, 19:57 par tsuki_c

ça y est ça m'a foutu le mourron... :-(

2. Le mercredi, avril 5 2006, 17:17 par KannTo

Bah pourquoi ? C'est une jolie chanson d'amour où il pronnonce presue des voeux d'amour éternel, malgré la houle des sentiments ... c'est plutôt optimiste, non ?
Désolé pour le "mourron", alors ...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet