Flux

Les jours se suivent et galopent si vite les uns après les autres qu’il en devient difficile de les distinguer.

Les semaines se suivent, se télescopent et se ressemblent suffisamment pour avoir l’impression de vivre un éternel lundi.

Les mois se suivent et semblent se ressembler ; les humeurs saisonnières permettent de les distinguer, assombrissant ou colorant leur cours.

Les années se suivent, inexorable procession, et déclinent une palette quasi arc-en-ciel d’ambiances : insouciance, certitudes, doutes, douleur, désillusion, motivation, stress, colère, sérénité, ...


Le tout reste teinté de la nuance - délicate, lumineuse et bienveillante - de vos reflets sur mon flot.


Je vous aime

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet