vendredi, février 10 2017

Flux

Les jours se suivent et galopent si vite les uns après les autres qu’il en devient difficile de les distinguer.

Les semaines se suivent, se télescopent et se ressemblent suffisamment pour avoir l’impression de vivre un éternel lundi.

Les mois se suivent et semblent se ressembler ; les humeurs saisonnières permettent de les distinguer, assombrissant ou colorant leur cours.

Les années se suivent, inexorable procession, et déclinent une palette quasi arc-en-ciel d’ambiances : insouciance, certitudes, doutes, douleur, désillusion, motivation, stress, colère, sérénité, ...


Le tout reste teinté de la nuance - délicate, lumineuse et bienveillante - de vos reflets sur mon flot.


Je vous aime

jeudi, octobre 27 2016

Back (?)

Vous savez quoi ?
En vrai, les cocaïne, héroïne, nicotine, morphine et autretrucenine considérées comme le nec plus ultra de l’addiction, ben elles sont surclassées par un truc légal, un peu désuet certes, mais encore en libre circulation, qui te procure des plaisirs tout à fait insoupçonnés (car, il faut bien le dire au vu des us de notre merveilleuse époque, considérés comme un peu ringards), qui a un effet retard (ou boomerang, ou jokari, ‘fin bref, genre tu te le reprends dans les dents sans que tu t’y attendes), et qui, même si vous vous en êtes détachés avec plus ou moins de facilité, ne cesse de vous habiter à ce point que la rechute, quasi inévitable, est accueillie avec un sentiment de félicitée qui vous laisse coi.

A ce titre, c’est tout à fait scandaleux qu’ouvrir un blog soit aussi facile et que cette liberté ne soit point taxée.

Lire la suite...

jeudi, décembre 27 2012

Démangeaison

(Billet commencé en septembre -_-)

Difficile de commencer ce billet (Le premier de 2012, en fait).

Sans doute parce que ce n’est pas un billet exutoire. Ou éthylique.

Lire la suite...

mercredi, octobre 20 2010

In extremis

C’est paradoxal. Ou peut-être est-ce normal. Je ne sais pas.

Je m’explique.

Lire la suite...

lundi, juillet 13 2009

Arrivée Narcissique


Faisons bref et concis.

Je me suis cassé.

(... oui, bon, c'est peut-être trop bref et trop concis ...)

Lire la suite...

- page 1 de 6